Sélectionner une page

Comment choisir un bon kiné de course à pied

La course à pied réserve parfois des surprises. Mal accompagné, le coureur récréatif peut se retrouver blessé. Après tes premiers succès, tu constates tes premiers progrès. Et un jour, cette progression est freinée. La blessure est là. Tu consultes un médecin; puis un kinésithérapeute. Mais la blessure ne guérit pas.

Le doute s’empare de toi. Tu es perdu. Tu cherches des solutions pour que cette blessure soit enfin soignée; durablement. La question qu’il faut alors te poser est de savoir si tu as été pris en charge par des professionnels compétents?
Je vais t’expliquer comment bien choisir ton kiné de course à pied.

Je n’aborde pas ici le parcours de soin idéal. Si tu souhaites en savoir plus sur ce point:
>> c’est par ici que ça se passe. 😉

Fais-tu partie des coureurs qui choisissent leur kiné ainsi ?

Après avoir reçu ton ordonnance (fournie par ton médecin), tu entames des recherches à la quête d’un thérapeute.

Bien souvent, on ouvre l’annuaire. Euh non, ça c’est d’une autre époque 😬.
On allume son ordi 👍 puis on cherche le kiné le plus proche de son domicile. Ou le plus pratique pour organiser ses rendez-vous en journée lors des heures de bureau (je n’ai pas dit que tu ne travaillais pas au bureau, n’est-ce-pas 😛). C’est le premier critère de choix; et c’est une erreur !!!

Choisir uniquement ton masseur-kinésithérapeute par soucis de confort, c’est comme participer à une sorte de roulette russe : guérir ou trainer sa blessure au point de ne pas pouvoir courir?

Le diplôme de MASSEUR – KINESITHERAPEUTE : un droit à exercer

Allez. Je tente une analogie.
Dans d’autre domaine, fais-tu confiance au premier venu?

Si tu veux déguster un bon gâteau, n’est-il pas préférable de choisir un bon pâtissier?
Et si tu cherches un resto, n’est-il pas plus judicieux de faire quelques recherches afin de trouver des recommandations de clients? Oui, j’admets que c’est parfois une arnaque. Mais l’idée de base est bien de trouver une preuve sociale, n’est-ce-pas?

Pour les femmes, si on reste dans le domaine médicale, choisissez-vous le premier gynécologue sur une liste ? ou est-ce-que le bouche à oreille présente de meilleure garantie?
Et pour les hommes (on ne va pas faire de jaloux), est-ce-que vous confiez votre voiture au premier garagiste sans crainte? Je sais ça fait cliché 😂.

Bon, par ces quelques lignes, je voulais juste attirer ton attention.
Car en fait, c’est un peu plus subtile que cela.

De mon point de vue, c’est une erreur de ranger un professionnel dans une case ‘bon’ ou ‘pas bon’. La question que je me pose surtout c’est dans quel domaine (dans son métier) est-il un expert?
Et lorsque tu ramènes cela à ton kiné, la question à te poser est : A-t-il une bonne expérience thérapeutique dans le domaine du running?

J’utilise la terminologie spécifique de la course à pied (et non ‘le sport en général’) car la seule dénomination ‘kiné du sport’ ne suffit pas. Cela ne donne pas d’information suffisante.
Donc j’essaye au mieux de connaître l’expérience du physiothérapeute (le terme anglo-saxon) avant de m’engager dans de future séance.

Quel domaine d’expertise ?

A nouveau, il n’y a pas de bon ou mauvais kiné. Mais plutôt dans quel(s) domaine(s) est-il pointu? kiné respiratoire? trauma? rhumatologie? neurologie? du sport?
Tu comprends bien qu’un kiné ne peut être compétent dans tous ces domaines à la fois?

Pose-toi la question de savoir s’il y a de nombreux coureurs parmi ses patients. Si c’est le cas, c’est plutôt bon signe. Car les protocoles de soins ont de fortes chances d’avoir de bon résultat.
A-t-il les compétences en kiné du sport? à la prise en charge des sportifs (sport, forme, bien être, modification du geste sportif)? A-t-il reçu une formation spécifique?
Est-il passionné par ce qu’il fait? Est-ce-qu’il communique facilement sur ce qu’il fait? Et comment il le fait? Est-il un bon communiquant? Est-il plutôt ouvert d’esprit? A-t-il le goût de développer ses connaissances dans son domaine d’expertise? De mettre à jour ses connaissances?

Et la cerise sur le gâteau : est-il (ou elle) coureur(se)? Pour moi, ce n’est qu’un bonus à prendre en compte uniquement à la fin. Car vous comprendrez que le seul fait de courir ne présage en rien de la compétence recherchée. 😉

Qu’est-ce-qu’une consultation de qualité ?

Chez le coureur, les blessures qui nous embêtent le plus souvent sont les conséquences d’un volume d’entrainement inadapté (trop, trop vite, trop fort) et d’un geste sportif (la technique de course) d’un niveau faible.

Est-ce-que votre kiné aborde ce sujet?
Essaye-t-il de comprendre ta pratique?
Y-a-t-il une discussion sur tes entrainements?
Est ce qu’il tente d’identifier la cause?
Bref, est-ce-que l’anamnèse est bien faite?

D’autre part, ta consultation est-elle individualisée?
Est ce que le rendez-vous que tu as pris est un créneau exclusif pour te soigner?
Du point de vue du patient : c’est l’idéal car ton kiné s’occupe exclusivement de toi et s’assure que les gestes que tu fais sont bien exécutés. C’est un accompagnement de qualité.
Du point de vue du praticien : cela peut être très compliqué sur l’aspect économique.

Comment puis-je trouver un bon kiné en course à pied ?

Je t’ai expliqué plus haut les erreurs à éviter.
En mon sens, le bouche à oreille (entre coureurs bien sûr) est un très bon compromis. Attention il ne s’agit pas d’entendre simplement de la bouche d’un copain coureur (ou copine) qu’elle voit telle ou tel kiné. Ce que j’entends par là, c’est une recommandation argumentée, détaillée. Celle qui donne le sentiment d’une bonne prise en charge.

Ton médecin (du sport?) travaille peut être déjà avec un kiné ayant les compétences en running? Pose lui la question 🙂.

La formation spécifique et la mise à jour des connaissances sont essentiels.
La clinique du coureur (qui est en fait un organisme de formation spécialisé en course à pied) répertorie les professionnels de santé (entre autre) ayant suivi un (ou des) module de formation enseigné chez eux.
Cliquez sur ce lien ici pour accéder à leur page directement.
Vous rentrez la spécialité et la zone géographique, le site vous proposera une liste au plus proche de vous.
C’est un bon point de départ pour celles et ceux qui ne savent pas où chercher.

Une fois consulté, cela ne doit pas vous faire oublier les recommandations citées plus haut.

Les kinéthérapeutes spécialisés en course à pied qui ont attiré mon attention

A nouveau, fais ton propre audit, ta propre opinion, lors du premier rendez-vous (ou au premier contact).
Voici des pistes afin de trouver un bon thérapeute.

Mais parfois cela ne suffit pas: le feeling ne passe pas. Un accueil qui ne répond pas à tes attentes.
Avant d’être un patient, tu es aussi client. Et c’est bien une relation client/prestataire dont il s’agit.

Voici ma liste:
En région parisienne. A Marly la ville (95) : Pascale Faure. Pascale est ma kiné. Ses soins m’ont très souvent permis de reprendre rapidement l’entrainement.
Consultation individuelle, de nombreux patients coureurs, mise à jour de ses connaissances, communication agréable.
C’est une kiné aux compétences élargies : préparation physique, tests sportifs (évaluations).
Toujours dans un but de prévenir le risque de blessure et d’aider au développement de la performance. Car courir uniquement ne suffit pas pour progresser.
Ces services complémentaires (rémunérés) apportent aux coureurs (filles et garçons) un avantage significatif pour mieux se connaitre et ainsi pouvoir s’entrainer dans la durée. Tu en as marre de te blesser ou déçu par tes « performances », fais un bilan sportif individualisé (suivi de recommandations). Si tu souhaites en savoir plus, contacte Pascale. 😉
Sur Paris : flavio Bonnet le lien est ici / Nuno Borges ici / centre kiné de la boétie ici.

Tu veux gagner du temps?

Tout est dit pour reprendre la Course à Pied dans de bonne conditions.
Je viens de t’expliquer quels sont les critères à retenir pour trouver un bon kiné; et ainsi continuer à courir sereinement.
Ta principale difficulté sera de trouver un kiné qui colle à ce profil. Il y en a de plus en plus. Prends le temps de chercher, de trouver. 🙂

Suis ces conseils : tu gagneras du temps. Cela t’aidera à poursuivre tes objectifs (une course?); ou à sauver une saison.

Ce site distille des astuces afin d’aider le runner à mieux courir et à une meilleure prise en charge de la blessure.
Ajoute le dans tes favoris afin de retrouver facilement les conseils en course à pied.
Pour suivre les publications et recevoir les informations par email régulièrement, inscris-toi à la newsletter. 🙂

Et si toi-même, tu es en mesure de recommander un masseur-kinésithérapeute (bon dans le domaine de la Course à Pied), partage le en commentaire juste en dessous de cet article. 🙏

Le plaisir de courir

C’est aussi :